Titre : LE LIVRE DES SURPRISES

Auteur : Louis Delville

Editeur : Editions Chloé des Lys

ISBN : 978-2-39018-018-0

Prix : 19,30€

Dimensions :

176 grammes - 205x147 mm - épaisseur de 0,8 cm - 126 pages.

========================================

 

 

9782390180180_1_75

 

 

Extrait de "La mort de l'abbé Gillard"

 

La mort l'avait foudroyé sans prévenir, un beau matin d'hiver. On l'avait trouvé devant la porte de l'église, une lampe de poche dans la main gauche et les clés de l'église, dans la droite.

 

On avait à peine parlé de lui dans le journal local, mais quand sa nièce, sa seule héritière, est entrée dans le presbytère et qu'elle a décidé de partager les quelques biens de son oncle avec ses ouailles, on a jasé !

 

Pensez donc, le brave homme était fort conservateur et fort peu regardant sur la propreté. Particulièrement dans la cuisine où traînaient mille choses parmi les toiles d'araignée…

 

… Le dessus du buffet vidé, on s'est attaqué à l'intérieur de l'armoire. Dedans, mille et une choses inutiles allant de l'assiette ébréchée aux grilles de hache-viande en passant par une vieille bouilloire trouée, une tirelire en forme d'église avec quelques sous dedans et des hosties dans un sachet en papier aussi vétuste que tout le reste.

 

Le tiroir, qui était partiellement caché par un tissu crasseux, intriguait la nièce de l'abbé. Elle attendit d'être seule pour oser l'ouvrir. Il semblait vide, mais en regardant au fond, elle découvrit deux mains d'homme momifiées…

 

Biographie :

 

Louis Delville est né à Liège, en Belgique, en 1946. Il vit dans la région de Charleroi et est ingénieur en électronique à la retraite.

 

Dans les années 1990, il suit diverses formations au jeu de l'acteur et au théâtre. Une vraie révélation ! Désormais, la scène l'attire au point que lui, le scientifique, se met à écrire des contes pour avoir le plaisir de les présenter devant un public.

 

En 2000, il se retrouve préretraité et cherche une ou plusieurs occupations. Il découvre l'impro théâtrale qu'il pratique toujours.

 

En 2011, il se lance dans le chant en faisant partie d'une chorale citoyenne. Quatre ans plus tard, sollicité par les choristes, il devient une des chevilles ouvrières de la chorale "Les Motivés".

 

Louis relève tous les défis…

 

On lui commande une pièce de théâtre, il l'écrit en moins de deux mois et a le bonheur d'assister à sa création en France !

 

Le chef de chœur de sa chorale lui propose de chanter "déshabillez-moi" de Juliette Gréco, les festivités de Sainte Cécile lui en donnent l'occasion au grand plaisir de toutes et de tous.

 

Louis possède de nombreuses cordes à son arc puisqu'il est archer amateur mais aussi choriste, conteur et improvisateur. Eh oui, toujours sur scène… Sauf le tir à l'arc, une école de concentration et de solitude.

 

Son premier livre "De Noé à Louis Léopold Victor" paraît en 2011 aux Éditions Chloé des Lys. En 2014, ce sera "Petites et grandes histoire". "Le livre des surprises" est le troisième livre qu'il publie chez ce même éditeur.

 

Il a remporté le premier à un concours de contes organisé en 2009 par les éditions Z'ailées au Canada et le prix Coup de Cœur de Noël au concours de contes organisé en 2015 par le Syndicat d'Initiative de Gerpinnes.

 

En 2017, de gros problèmes de santé l'empêchent de continuer ses activités. Il raconte avec humour son parcours sur son blog : http://louis-quenpensez-vous.blogspot.com, restant ainsi en contacts avec toutes les personnes qui l'apprécient et dont il a reçu plein d'encouragements bien utiles.

 

Résumé :

 

Près de cinquante textes courts qui feront sourire et surprendront le lecteur. Certains évoquent l'histoire avec un grand H. D'autres parlent de rencontres, d'amour et d'amitié. La plupart se terminent étrangement et souvent de manière imprévisible. La plupart ont été écrits en atelier d'écriture en quelques dizaines de minutes (ou moins !).

 

Des textes parfois inspirés de l'observation d'œuvres d'art, comme "Les Amants" de René Magritte ou une sculpture contemporaine.

 

Des nouvelles ou contes sans rapport entre eux si ce n'est souvent l'humour des derniers mots. Jugez plutôt avec la création de l'homme et de la femme, un bonhomme de neige voyageur, un voyage à Lyon, la guillotine du 16 octobre 1793, les petits métiers…

 

De temps en temps aussi, un texte un peu plus poétique avec de jolies phrases :

"Je veux une vie de photographe pour trouver le petit oiseau et le libérer."

"Je veux une vie de scène de théâtre pour frapper les quatre cents coups."