Littérature fantastique Young adult (A partir de 14 ans) / Adult

 

Titre : MAL ADDICTION

 

Auteur : Gwenn-Aël

ISBN : 978-2-39018-001-2

Editeur : Editions Chloé des Lys

Prix : 26,40€

278 pages

383g

 

9782390180012_1_75

 

 

Biographie :

 

L’esprit de vengeance – Editions Chloé des lys – 2006

Souviens-toi - Editions Chloé des lys – 2007

La brèche du diable - Editions Chloé des lys – 2011

Wendigo – Les prédateurs de la nuit – Editions Juste Pour Lire – 2013

Ahriman – Editions Lune Ecarlate - 2017

 

 

Résumé (4è couv) :

Forêt Noire. Allemagne. Perdu au cœur des bois, le village de Berka sombre dans l’oubli depuis la fermeture de ses thermes. La rumeur d’un être maléfique rôdant dans le massif a conduit les curistes à abandonner le site.

 

Disparitions de randonneurs, cadavres mutilés… Que se passe-t-il réellement dans ce lieu autrefois si prisé ?

 

Il faudra remonter le cours du temps pour comprendre les origines d’un drame qui s’est noué quelques siècles plus tôt, là-bas, dans ce petit village si paisible pourtant…

Mais attention, bien mal avisé qui se fiera aux apparences…

 

 

Extrait :

L’homme était parti chasser sans savoir qu’il aurait ce jour-là, rendez-vous avec son tragique destin. Huard était un homme très grand, un mètre quatre-vingt-dix pour plus de cent kilos. Le rapport mentionnait qu’il pratiquait la chasse depuis plusieurs années et était retraité de la légion. Un homme expérimenté, surentraîné.

Helena inspecta chaque cliché de la scène. La victime était allongée sur le dos, les bras en croix, le visage relevé vers le ciel. Ses yeux étaient grands ouverts et contemplaient l’éternité qui s’érigeait au-dessus de lui. L’expression de son visage s’était figée sur une souffrance mêlée à une très grande surprise. Le fusil reposait à plusieurs mètres de lui. Helena se représenta la scène : Bertrand Huard arpentant les bois en quête de gibier, en chasseur expert et averti…

 

Il avance doucement, fusil armé, à l’affût. Il ne fait pas de bruit, il écoute. La forêt est silencieuse. Soudain, un bruit derrière lui. Il se retourne, braque le fusil. C’est alors que l’assaillant se jette sur lui. Pris par surprise, Bertrand Huard n’a pas le temps de réaliser ce qui lui arrive. L’individu a été plus rapide que lui. L’agresseur lui assène un violent coup dans le bras ; le fusil est projeté à plusieurs mètres. Un coup part, accidentel. La balle sera retrouvée dans le tronc d’un arbre à plus de cinq mètres de hauteur. Bertrand perd l’équilibre, se retrouve dos contre terre, étouffé par le poids de son agresseur. L’homme, en combattant aguerri, réagit immédiatement. Il lutte, se défend. Ses mains témoignent d’un combat violent. Ses doigts sont déchiquetés comme s’ils avaient été mordus.

Il donne des coups, se débat, mais son adversaire est plus fort que lui. Bertrand n’arrive pas à se relever. Son visage est griffé à plusieurs endroits, ses bras également. Quelle est la carrure de l’être qui arrive à maintenir un homme tel que Huard au sol ? Il est terrifié… il hurle. Mais il est seul. De quoi peut bien avoir peur un homme comme lui ? Cette peur qui se figera sur son visage jusque dans la mort…