Auteur : Laurence De Troyer

Titre :Couleurs d'ailleurs

Editeur : Editions Chloé des lys

ISBN : 978-2-87459-753-4

Prix : 25 euros

couleurs17 mars 2010. L'avion s'envole en direction de Montréal. S'ensuit un voyage de cinq mois à travers le Québec, l'ouest canadien et le Vietnam. Au fil des jours, cette aventure se modèle en fonction des rencontres et des expériences, au gré des couleurs d'ailleurs...

Extrait

Dai Lanh. Petit village de pêcheurs déserté par les touristes. Une rue principale flanquée d’innombrables magasins et habitations et puis, derrière les constructions, une plage de sable blanc et fin bordé par la Mer de Chine d’un bleu limpide. Le ciel est éclatant et tient à distance tout nuage qui tenterait de s’approcher du soleil. Au large, des dizaines de barques de pêcheurs colorées tanguent doucement au gré des vagues. L’eau est transparente, chaude. Les barques rondes et les gargotes disséminées sur la plage donnent à cet endroit un cachet authentique et local.

Les touristes ont oublié ce lieu. Seuls des dizaines d’yeux bridés suivent nos moindres faits et gestes, et les visages se fendent d’un large sourire tandis que les habitants nous saluent de la main.

Nous nous approchons d’une casserole entourée de quelques chaises, disposées à l’abri du soleil. Un signe, un regard et l’on s’assied autour de la petite table. Bientôt, tout le village se rassemble pour nous observer gentiment. Aucune agressivité n’émane de leurs regards, juste une simple curiosité. On nous tend un bol de soupe fumant.

L'auteur

Originaire du nord de Bruxelles, j’ai grandi au rythme des activités de scoutisme, de musique et de dessin. Il y avait aussi cette petite touche en plus, ces voyages qui ont ponctué mes vacances et me rêves d’enfant. Les voyages familiaux m’ont peu à peu donné le goût d’explorer le monde. Saisissant les opportunités de stages à l’étranger, j’ai ensuite eu l’occasion de partir à la rencontre d’autres cultures et de travailler dans des contextes différents.

A 24 ans, la passion du voyage s’était ancrée en moi. Au début de l’année 2010, j’ai donc décidé de quitter ma vie européenne le temps de partir explorer quelques endroits du  monde. J’ai laissé derrière moi mon travail de kinésithérapeute, ai empaqueté quelques affaires et suis partie sur les routes durant cinq mois.

Je travaille actuellement à Bruxelles, dans un cabinet de kinésithérapie que j’ai ouvert il y a trois ans, à mon retour de voyage. Je continue à partir sillonner les routes lorsque l’occasion se présente, et aime découvrir les différentes facettes de l’Asie.