Auteur : Carine-Laure Desguin

Titre : Spirales urbaines

Editeur : Editions Chloé des lys

ISBN : 978-2-87459-741-1

Prix : 22,10€

9782874597411_1_75

Spirales urbaines, une soixantaine de poésies, et six mouvements qui se dessinent : Les oiseaux des villes, Transit, Les éclectiques libertés, Sans jamais se le dire, Les équinoxes flamboyantes, Les troubadours des sables. Dans chacun des mouvements, des textes primés. C’est souvent l’humain qui jaillit au milieu de ces textes et le style surréaliste s’affirme, au fur et à mesure que vous déroulerez ces spirales…

« Spirales urbaines, c’est un feu d’artifice, de couleurs, de questions, et d’images. Les poésies sont solaires, denses, et lumineuses, pétillantes et pétulantes, profondes et aériennes. Riches d’émotions et de contrastes, ces phrases se partagent. Les mots prennent forme, bavardent, se rafraîchissent…Avec des poésies un peu foldingues, Carine-Laure Desguin a inventé un rythme et une musique bien à elle ».

Extraits

Page 110 :

« … Saurons-nous tout des miroirs

Eteints qui chapeautent l’orée des bois,

Quand se décortique au petit matin,

Dégoulinante, la source du savoir

Au goût amer et hors-la-loi ?... »

Page 167

« …Alors, de la limaille de sève ruissela,

Roula sans rimmel, en petites larmes

D’oiseaux de paille,

Sur la plus haute branche… »

L'auteur

Née à Binche le 7 février 1963, Carine-Laure Desguin aime sourire aux étoiles et dire bonjour aux gens qu’elle croise.

Cette lauréate de plusieurs prix littéraires (nouvelles, slam, poésies) est l’auteure de plusieurs livres :

—« Rue Baraka », un roman initiatique (Ed Chloé des lys, 2010)

—« Les enfants du Grand Jardin », un conte surréaliste et par l’écriture et par le fond, pour adultes et adolescents (Ed Chloé des lys, 2012)

—« Spirales urbaines », un recueil d’une soixantaine de poésies (Ed Chloé des lys, 2013)

Carine-Laure Desguin participe à la revue trimestrielle « Les petits papiers de Chloé », et dans sa rubrique « A Charleroi, papiers de… », cette auteure très attachée à sa région, met chaque fois en évidence une facette originale de Charleroi.

Ses textes et poésies se lisent aussi dans la revue littéraire « Le Spantole » et cette passionnée de mots, entrée depuis peu dans le cercle des « Artistes de Thudinie », a donné durant tout un trimestre un cours de poésies dans le cadre des activités pour les séniors de la ville de Charleroi.

Plusieurs de ses textes et poésies furent sélectionnés pour participer à des recueils collectifs.

En octobre 2012, elle participe à la création du premier salon du livre de Charleroi qui prend dès lors ses quartiers et, ce chaque année, dans les très belles salles de la bibliothèque Marguerite Yourcenar de Marchienne-au-Pont.

En décembre 2011, son expo de textes à la salle La Braise (Charleroi) remporte un beau succès.

En mars 2013, le texte « Dans les rues de Charleroi » devenu « Cabaret Vert » est mis en musique par Ernest Hembersin et figure sur le CD « Cabaret Vert » du groupe Ablaze. Le même texte avait été exposé pendant huit semaines sur les grandes fenêtres de la brasserie Les templiers (Passage de la Bourse) durant l’automne 2011. Car c’est bien là un des leitmotivs de cette audacieuse aventurière des mots, donner du mouvement aux textes…

Mai 2013, Carine-Laure Desguin participe à Art balade, parcours artistique à travers toute la ville de Charleroi, les commerçants exposent peintures et aquarelles. Carine-Laure Desguin expose trois de ses textes.

Entre deux activités, cette intrépide participe à l’émission actutvgoogle et interviewe quelques artistes.

Plusieurs de ses nouvelles sont sélectionnées et figurent à présent dans différents recueil collectifs.

Actuellement, Carine-Laure Desguin attend un contrat pour un roman policier et un autre contrat pour un second recueil de poésies …Et elle travaille sur trois projets littéraires, parmi lesquels l’adaptation théâtrale de « Rue Baraka ».

Sur le blog http://carinelauredesguin , palmarès, press book et tous les événements auxquels participe l’auteur.

Contact : carinelauredesguin@gmail.com