C’est une toute nouvelle création, à ce jour nous avons de nombreuses options, mais pas énormément de dates validés.

Mais si l’audace vous prend de faire le pari, vous passerez un moment innoubliable.

Ce spectacle à le pouvoir de nous toucher aux larmes tout en nous faisant sourir. Il vous transporte, vous laisse immobile.

C’est tout un mélange, d’un savoir faire qui n’appartiens  je crois qu’a  ces grands artistes. Solène Cerutti est de celle-ci.

 

Attendre n’est pas mourir, mais ça y ressemble, se joue en salle, en rue là ou les conditions le permetten

 

     

Solène est allée à la rencontre de seize femmes de marins, pêcheurs ou au long cours. Elles’est rendue chez elles, entre Quimper et La Rochelle, et a recueilli leurs témoignages quant à leur vie à terre, lorsque leur mari est absent.

 

Le témoignage de ces femmes, devient alors le fil conducteur de ce spectacle. Les voix de ces femmes, évoquant leurs attentes, leurs souvenirs, leurs craintes. Donnent un rythme tout à la fois doux et violent.

 

 

Ni documentaire, ni anthropologique, cette pièce est comme un solo chorégraphique qui se nourrit de la matière recueillie.

Ce spectacle s’accompagne également d’une expo photos, qui comprend 19 cadres en bois (30*40 pour les plus petits; 60*80  pour les plus grands, et 10 carnets de paroles (extraits des entretiens réalisés).

 Voici un lien qui vous permettra d’avoir une idée de cet univers troublant.

http://www.dailymotion.com/video/xcu480_teaser-attendre-n-est-pas-mourir-ma_creation